Aujourd’hui, on vous parle process com. Comment l’utiliser, nous formateurs, pour améliorer nos rapports à l’autre, et plus précisément à nos participants

 

  1. Qu’est ce que c’est ?

 

à l’origine, c’est Taibi Kahler, 

  • docteur en psychologie,
  • américain
  •  dans les années 70, 
  • il observe pendant plusieurs années les managers dans les entreprises américaines, mais surtout, il va regarder comment ces managers communiquent avec les autres.
  • il en arrive à la conclusion : 

que toute population peut être divisée en six types de personnalité différents et qu’en modifiant son propre style et technique de communication en fonction des personnalités de ceux qui écoutent, on peut devenir un communicateur beaucoup plus efficace

  • c’est quelque chose de puissant, aujourd’hui, on a des experts en process com, et des formations certifiantes à la process com
  • elle est utilisée par exemple par la NASA, pour recruter ses astronautes 

 

quand on sait que 93% de ce que nous retenons d’un message vient des signaux non verbaux comme la voix, le ton, les attitudes, les gestes ou expressions du visage, et seulement 7% provient des mots, nous mesurons l’intérêt à connaitre les codes et les signaux émis par les autres mais aussi par soit-mêmes.

La Process Com sert tout simplement à entrer en communication avec les autres en se mettant en phase non seulement avec ce qu’il dit, mais aussi avec ce qu’il ressent et ce qu’il croit. 

En Process Comm, on s’attarde davantage sur comment dire que sur quoi dire.

 

  1. les 6 types de personnalités 

 

on va voir ensemble les personnalités qui existent, mais surtout comment on peut les reconnaître, et comment on s’adapte à eux. 

 

QUESTION : Avez vous déjà eu le sentiment de pas être du tout, mais alors du tout en phase avec la personne en face de vous ?  …

 

 !! REPLAY !! Oui – Non

 

  • pas de personnalité meilleure que d’autre, elles sont toutes complémentaires, il faut de tout pour faire un monde ! 

 

L’empathique

En Amérique du Nord, 30% de la population serait de base empathique. 

  • chaleureux, sensible, 
  • attentif aux autres et inspire confiance, 
  • Il connait toutes les petites histoires du service et sait créer de l’harmonie, 
  • Une relation chaleureuse et conviviale est la condition nécessaire de sa motivation dans l’équipe, 
  • Il perçoit les situations à travers le filtre de ses émotions, 
  • Il fonctionne au feeling, c’est comme ça que je le ressens, 
  • C’est en général quelqu’un qui a une grande qualité d’écoute, 
  • Il a besoin d’un style de relation bienveillant, 
  • Il demande à ce que l’on valorise sa personne et non ses résultats, 
  • Il aime être entouré, touché, sentir, entendre, avoir une déco personnalisée ou des photos de famille sur son bureau.

 

Pour stimuler votre écoute et votre intérêt votre interlocuteur choisira un mode de communication chaleureux et bienveillant. C’est également sur ce mode nourricier que vous communiquez naturellement.

 

Pour vous sentir efficace et bien avec vous-même vous avez besoin d’être reconnu(e) en tant que personne et dans un environnement agréable. La satisfaction de vos besoins sensoriels est très importante pour vous.

 

Sous stress, dans un échange, vous avez d’abord tendance à minimiser ce qui vient de vous et faire passer l’autre en priorité. Vous pouvez alors accepter des situations qui ne vous conviennent pas et manquer de fermeté dans vos décisions.

 

Sous stress plus profond vous aurez probablement tendance à faire des erreurs grossières qui risquent de provoquer l’hostilité de votre entourage.

 

Il vous faut retrouver votre confiance en vous afin de revenir à votre état d’efficacité naturelle.

 

Vous êtes apprécié(e) pour :

 

  • Votre chaleur humaine qui vous permet de développer des relations intimes avec votre entourage. Vous aimez bien recevoir vos amis chez vous.
  • Votre compassion pour autrui et votre faculté d’écoute de l’autre. Une écoute active par laquelle vous montrez que vous comprenez bien ce que votre interlocuteur ressent.
  • Votre sensibilité qui vous permet de ressentir les ambiances et les humeurs en utilisant chacun de vos cinq sens.

 

est-ce que ça vous parle ? est ce que vous reconnaissez des personnalité comme celle là ? 

 

le travaillomane

En Amérique du Nord, 25% de la population serait de base travaillomane. 

 

  • Il est logique, rationnel, responsable et organisé, 
  • Il fonctionne par étapes, soucieux d’avoir des directives claires et des échéances, 
  • Avec son sens de l’organisation, il rappelle le timing et l’ordre du jour en réunion, 
  • Il a à cœur d’atteindre ses objectifs, c’est sa motivation n°1, 
  • Il recherche des faits, des chiffres, des information techniques, 
  • Il excelle dans les travaux qui exigent de l’analyse et/ou de la synthèse, des tableaux, des compte-rendu, 
  • Il pense avant d’agir, 
  • Il a besoin d’un style de relation démocratique, participatif, 
  • Il préfère une communication basée sur l’échange d’informations, 
  • Il n’aime pas l’imprévu, l’improvisation, 
  • Il veut être reconnu sur sa capacité à bien réfléchir, à bien réaliser et à soigner les détails.

 

Organisé(e), responsable et logique

  

Pour stimuler votre écoute et votre intérêt votre interlocuteur choisira un mode de communication factuel. C’est également par des questions et des interrogations qu’il communiquera le mieux avec vous.

 

Pour vous sentir efficace et bien avec vous-même vous avez besoin d’être reconnu(e) pour votre travail. Vous avez aussi besoin que les choses soient organisées et inscrites dans le temps.

 

 

Sous stress, dans un échange, vous avez tendance à d’abord surdétailler votre discours, à ouvrir de multiples parenthèses,  pensant vous rendre ainsi plus clair(e). Si le stress augmente, vous aurez alors tendance à reprendre à votre charge tout ce que vous aviez délégué afin de le contrôler jusque dans les moindres détails.

 

Il vous faut retrouver votre logique initiale ou votre structure afin de revenir à votre efficacité naturelle.

 

Vous êtes apprécié(e) pour : 

 

  • Vos qualités d’organisation qui vous permettent de planifier de façon très exhaustive toutes les étapes d’une tâche à entreprendre.
  • Votre logique qui vous permet de trouver la structure d’une idée et de la clarifier rapidement pour les autres.

 

Le rêveur

 

En Amérique du Nord, 10% de la population serait de base rêveur. 

 

  • Il est calme et tranquille, 
  • Il est doué d’un fort pouvoir de concentration, d’imagination, d’introspection, et a besoin de motivation extérieure pour entrer en actions, sans directives, il peut rester dans l’inaction, 
  • Silencieux et capable de supporter les silences des autres, il est un atout en négociation, 
  • Il a la patience de rechercher les erreurs dans un dossier touffu. On peut aussi lui donner des taches abstraites, maniement de chiffre, compilation, problèmes complexes, 
  • Il a besoin de directives claires, brèves, et précises et apprécie d’avoir le temps d’y réfléchir pour agir efficacement, 
  • Il a besoin d’un style de relation autocratique, directif.

Calme, imaginatif(ve) et réfléchi(e)

 

Pour stimuler votre écoute et votre intérêt votre interlocuteur choisira un mode de communication clair et directif.  

 

Vous émettez peu de signaux en retour. Vous répondez, en prenant le temps de la réflexion si on vous le demande directement. Vous aimez alors que l’on attache de l’importance à ce que vous avez dit.

 

Pour vous sentir efficace et bien avec vous-même vous avez besoin de solitude, d’un lieu tranquille pour recharger vos batteries et n’hésitez pas à vous « échapper » par moment au cours de discussions ou de réunions trop longues.

 

Sous stress, dans un échange, vous avez tendance à d’abord vous retirer en vous-même. Puis si le stress augmente vous pouvez aller jusqu’à vous retirer physiquement. 

Il vous faut un moment de retrait afin de revenir à votre efficacité naturelle. 

 

Vous êtes apprécié(e) pour : 

  • Votre calme qui vous permet quelle que soit la gravité d’une situation de rester d’humeur égale et de garder à l’esprit les différentes hypothèses ou solutions possibles.
  • Vos qualités d’introspection qui font de vous un(e) observateur(trice) très compétent(e) de vos semblables. A la recherche de vous-même vous avez appris à ne pas juger autrui trop vite.
  • Votre imagination qui vous permet d’explorer toutes les hypothèses ou les options qui s’offrent à vous et de les démultiplier à l’infini.

 

Le promoteur

 

En Amérique du Nord, 5% de la population serait promoteur. 

 

  • Il aime les défis, la nouveauté, les résultats immédiats, 
  • Bourré de ressources, adaptable, il adore les challenges et les empoigne pour gagner
  • Il va vers la prise de risque sur des projets ambitieux. C’est le défricheur idéal, d’un nouveau sujet, d’un nouveau marché, d’un nouveau pays.
  • Persuasif, il peut réveiller l’équipe et l’entraîner, 
  • Il agit en fonction de ses intuitions et s’adapte selon les résultats, 
  • Il a une grande capacité d’adaptation , certains le comparent à un caméléon, 
  • Il n’aime pas le reporting et la participation à de longues réunions basées sur les échanges d’idées, ou la transmission d’informations, 
  • C’est un solitaire et un fonceur, 
  • Il a besoin d’un style de relation autocratique, directif. On lui fixe un défi et il fonce.

Charmeur(euse), adaptable et plein(e) de ressources

 

Pour stimuler votre écoute et votre intérêt votre interlocuteur choisira un mode de communication puissant et impératif.

Vous communiquez naturellement sur ce mode directif.

Pour vous sentir efficace et bien avec vous-même vous avez besoin d’excitation, de défis. Vous aimez particulièrement les situations à très haut niveau d’énergie.

 

Sous stress, dans un échange, vous  avez d’abord tendance à vous impatienter et à trouver votre interlocuteur trop faible. Puis si le stress augmente vous aurez tendance à prendre des risques exagérés pour votre santé, votre situation, vos affaires. Vous avez alors  probablement tendance à manipuler les autres pour arriver à vos fins.

Il vous faut retrouver ce qui vous motive et qui est excitant dans l’échange afin de revenir à votre état d’efficacité naturelle.

 

Vous êtes apprécié(e) pour : 

  • Votre charme qui vient à la fois de votre manière directe de communiquer et de votre sens du compliment qui fait mouche. Même si vous êtes parfois maladroit(e), vous êtes un compagnon(gne) recherché(e) et apprécié(e).
  • Vos ressources paraissent intarissables et vous permettent de vous relever quels que soient la «tuile» ou le coup dur qui vous sont arrivés (ou que vous avez provoqués). Vous rebondissez toujours.
  • Votre sens de l’adaptation qui vous permet d’intégrer rapidement un nouveau contexte si différent soit-il du précédent. Vous aimez et recherchez le changement.

 

Le rebelle

 

En Amérique du Nord, 20 % de la population serait rebelle. 

 

  • Il est créatif, spontané, ludique et aux aguets de la nouveauté, il a soif de rencontres et de brainstormings,
  • Il aime plaisanter en travaillant, 
  • Il circule dans les couloirs, raconte la blague du jour, zappe d’une tâche à l’autre, adore animer les réunions et noircir les paperboards. Un bout-en-train, apte à détendre l’atmosphère mais qui a tendance, au moindre pépin, à rejeter la faute sur les autres.
  • Il réagit à ce qu’il ressent, il aime ou déteste, il a envie ou pas envie, 
  • Sa motivation est en grande partie lée à la qualité de la relation avec les autres et tous ses collègues, 
  • Il a besoin d’un environnement stimulant et ludique où il peut exprimer librement sa créativité, 
  • Il a besoin d’un style de relation laisser faire.

spontané(e), créatif(ve) et ludique 

 

Pour stimuler votre écoute et votre intérêt votre interlocuteur choisira un mode de communication énergique et réactif.

C’est également sur ce mode ludique et émotif que vous communiquez naturellement.

 

Pour vous sentir efficace et bien avec vous-même vous avez besoin de contacts, c’est-à-dire de stimulations variées de la part de votre entourage.

 

Sous stress, dans un échange, vous avez d’abord tendance à «ramer», à ne plus comprendre ce que vous explique votre interlocuteur. Tout vous semble ennuyeux et compliqué. Vous pouvez alors avoir tendance à rejeter la responsabilité sur les autres et à faire preuve de mauvaise foi caractérisée. 

Il vous faut retrouver un contact  avec autrui, souvent par le jeu ou le rire afin de revenir à votre état d’efficacité naturelle.

 

Vous êtes apprécié(e) pour : 

  • Votre créativité qui vous permet de trouver une solution là où les autres ne voyaient que des problèmes.
  • Votre sens ludique qui vous permet de transformer une tâche ingrate en un jeu.
  • Votre spontanéité qui génère une énergie positive et souvent « décoiffante »  dans vos contacts avec autrui.

 

 

 Le persévérant

 

En Amérique du Nord, 10 % de la population serait persévérant. 

 

  • C’est une femme ou un homme de conviction, 
  • Très engagé, observateur, consciencieux, il réclame de l’écoute car il a de fortes convictions, sinon, il prendra la parole et ne la lâchera pas, 
  • Loyal, il défend les valeurs de l’équipe et se défonce pour ses collègues malmenés, 

Pour lui, ce qu’il croit juste est la vérité. Du coup, il argumentera très bien un dossier devant la direction, 

Il a envie d’être connu autant pour son investissement, temps passé, finitions, originalité que pour la qualité de son travail, 

Il est consciencieux, veut aller au bout de ce qu’il entreprend, 

Il perçoit la situation à travers le filtre de ses opinions, 

Lui demander son avis est particulièrement important, il agit d’autant plus efficacement qu’il croit à la décision prise, 

Il a besoin d’un style de relation bienveillant. 

consciencieux(se), dévoué(e), observateur(trice)

 

Pour stimuler votre écoute et votre intérêt votre interlocuteur choisira un mode de communication basé sur les opinions.

C’est également par des questions ou des interrogations qu’il communiquera le mieux avec vous.

 

Pour vous sentir efficace et bien avec vous-même vous avez besoin d’être reconnu(e) pour votre travail  et pour vos convictions.

 

Sous stress, dans un échange, vous avez d’abord tendance à  relever chez autrui ce qui ne va pas, puis si le stress augmente, vous aurez probablement tendance à devenir cassant(e), à ne plus écouter les autres, et à chercher à imposer votre point de vue.

Il vous faut retrouver votre confiance en votre interlocuteur pour revenir à votre efficacité naturelle. 

 

 

Vous êtes apprécié(e) pour : 

  • Vos qualités d’observation qui vous permettent d’évaluer avec une certaine acuité une situation, une personne ou une idée.
  • Votre conscience professionnelle (et personnelle) qui vous permet de développer une morale à laquelle vous êtes attaché(e) et qui fait souvent l’admiration de votre entourage.
  • Votre sens du dévouement que l’on constate sans mal devant votre ténacité à respecter un idéal, un principe, une valeur, un engagement jusqu’au bout.

Fatigué des contraintes de la sous-traitance.

Tu veux partager ton expertise au plus grand nombre pour en vivre tout en te libérant du temps

Pas certain de savoir par où et par quoi commencer ?

Suis les étapes suivantes :

- ÉTAPE 1 - Rend toi visible auprès des meilleurs clients

Télécharge l’e-book, :

5 étapes pour se rendre visible auprès de ses meilleurs clients sans en faire des tonnes!

- ÉTAPE 2 - Mène le Défi 5 - 5 - 0

5 jours, 5 clients, 0 pub

- ÉTAPE 3 - Ne manque rien, Rejoins la communauté Bouge Ta Formation

Abonne toi à  :